Congo en vitrine. Art africain, muséologie et politique. Les musées de Kinshasa et de Tervuren’

35,00

L’histoire interconnectée de Kinshasa et Tervuren

Dans Congo en vitrine. Art africain, muséologie et politique. Les musées de Kinshasa et de Tervuren, Sarah Van Beurden étudie l’histoire de l’Institut des Musées nationaux du Zaïre/Congo et du Musée royal de l’Afrique centrale.

« Ce livre est un incontournable pour tous ceux qui s’intéressent au patrimoine culturel congolais, à l’identité culturelle, au développement des collections et au débat actuel sur la restitution », selon Guido Gryseels (directeur général du Musée royal de l’Afrique centrale).

 

Politiques muséales

Dans Congo en vitrine, Sarah Van Beurden étudie comment, durant la fin de l’ère coloniale et l’ère postcoloniale, la possession, la catégorisation et l’exposition d’œuvres d’art étaient liées à la construction de l’authenticité culturelle et de la légitimité politique.

Partant de sources originales et de témoignages, l’auteur analyse la politique des musées. Elle montre, entre autres, comment l’Institut des Musées nationaux du Zaïre est devenu un exemple des efforts que Mobutu Sese Seko a entrepris pour raviver la culture africaine « authentique ». L’ouvrage reconstitue les débats dans lesquels se sont engagés les professionnels muséaux belges et congolais, montrant comment la dynamique de la décolonisation s’est traduite dans le monde des musées et dans la politique internationale du patrimoine. Enfin, le rôle des expositions itinérantes dans la création d’un marché international florissant pour l’art congolais est également évoqué.

Une nouvelle histoire de la décolonisation du Congo

En analysant l’interaction entre le politique, la culture et la muséologie, Congo en vitrine offre un nouveau regard sur la décolonisation du Congo. Van Beurden écrit une nouvelle histoire de la décolonisation, une lutte autour des catégories culturelles, de la possession du patrimoine culturel et du droit de définir et de représenter les identités culturelles.

Ce livre, précédemment publié en anglais (Authentically African. Arts and the Transnational Politics of Congolese Culture, 2015), est une contribution remarquable et reconnue par des pairs au débat actuel autour de la décolonisation des musées, de la restitution et de la politique culturelle avant et après l’indépendance de la République démocratique du Congo.

Le livre est traduit en français et publié par le Musée royal de l’Afrique centrale. 

Sarah Van Beurden a obtenu une candidature (bac) d’histoire à la KULeuven ; elle a ensuite réalisé son doctorat en histoire à la University of Pennsylvania et est associate professor d’African Studies à la Ohio State University.

Additional information

Author(s)

ISBN

978-9-4926-6982-7

Pages

321